Robert

le Diable

La légende de Robert le Diable

C'est au début du XIIIe siècle qu'un anonyme rédigea un récit en vers de l'histoire de Robert le Diable. Il reprenait sûrement les éléments d'une tradition orale.

Selon la légende, la femme du duc de Normandie,  désespérant d'avoir un enfant, invoqua Satan à cet effet. Ainsi, naquit Robert le Diable. L'enfant grandit et devint une terreur pour ses compagnons et pour la contrée. Jusqu'au jour où, adolescent, sa mère lui avoua son origine diabolique.

Robert changea alors d'attitude. Il quitta la Normandie et pour faire pénitence, se voua à un silence absolu, se fit passer pour un fou, selon les conseils d'un ermite, partageant, pour s'humilier, sa nourriture avec les chiens. À Rome ou à Byzance, il se fit remarquer par l'empereur, qui l'intégra à sa cour. L'exilé s'illustra dans trois batailles contre les Sarrasins et sauva ainsi l'Empire. L'empereur lui offrit la main de sa fille, mais il refusa, préférant mener une vie d'ermite.

Pascal Prevost

Jouteur depuis 2006

   Fondateur de l'école de       joute médiévale en 2017